Géographie de Carrefour

Sources: modess.org

image

La commune de Carrefour est le carrefour par lequel doivent passer des milliers de voitures, camionettes et camions pour se rendre dans une bonne partie du département de l’ouest, dans les départements du Sud-est, des Nippes, du Sud et de la Grande-Anse. De par sa situation géographique et sa beauté naturelle, les milieux urbains et ruraux de la commune de Carrefour ont des potentialtés économiques et touristiques extraordinaires.

La commune de Carrefour, communément appelé “kafou” par ses ressortissants, fut à l’origine un petit village fondé par le décret du président Pétion le 1er. mai 1813. Selon les tracés de l’arpenteur Louis Rigaud, ce village comprenait sept rues, 20 îlot et 162 emplacements.

Pendant plus d’un siècle et demi, Carrefour ne s’est jamais urbanisée comme le souhaitait ses fondateurs. Sa vocation agricole prenait le pas son urbanisation. Le village originel fournissait, les habitations environnantes (Monrepos, Lamentin, Mahotière, Thor, Brochette, Mariani) et les différentes sections communales fournissaient aux villageois de Carrefour et à la ville de Port-au-Prince des denrées agricoles comme le riz, la canne-à-sucre, les coton, les fruits, les légumes, les vivres, le café, etc. Ce n’est que vers le milieu des années 70 que l’urbanisation anarchique de la zone a véritablement débuté. Cette “urbanisation” coïncide la liquidation des principales habitations par les grands propriétaires terriens de Carrefour.

Le 15 décembre 1982, soit 169 ans après avoir sa fondation, le village de Carrefour, devenu entre temps quartier de Carrefour, a été élevée au rang de commune par le décret du 15 décembre 1982. Carrefour forme avec Port-au-Prince, Pétion-Ville, Kenscoff, Gressier et Delmas, l’arrondissement de Port-au-Prince. Le milieu rural, assez étendu, comporte les 13 sections communales suivantes : Bizoton, Thor, Rivière Froide, Corail Thor, Morne-à-Chandelle, Platon Dufresney, Taillefer, Procy, Bouvier, Coupeau, Laval, Berly et Malanga.

La topographie de Carrefour n’est pas tout à fait différente de celle de Port-au-Prince. A l’instar de cette dernière, la commune de Carrefour s’élève au fond du golfe de la Gonâve, l’un des plus beaux qui soient dans le monde et que l’on a pu comparer sans exagération à celui de Naples, Italie. Elle comporte une partie montagneuse comprenant les mornes Malanga, Chandelle, Boyer, Rivière Froide, Dufréné, Corail Thor.

Quant à ses limites géographiques, elles partent de l’Est vers le Nord, du point de jonction de Fontamara 43 avec le littoral jusqu’à sa rencontre avec la baie de Port-au-Prince et longent ce littoral jusqu’à sa rencontre avec la ravine de Mariani. Du Nord-ouest, elles s’orientent vers le sud à la limite de la 12 ème Section de Morne-à-Bateau, de la 23 ème Section des Parcs et de la 8 ème Section de Beau-Séjour de la comme de Léogâne. De là, elles rejoignent les limites de la 7 ème Section, Grande rivière, de la 4 ème Section, Gosseline qui relève de la commune de Jacmel, et de la 2 ème Section, la Nouvelle-Tourraine et la 20 ème Section, Bongars, de la commune de Kenscoff. Elles rejoignent de nouveau Fontamara 43 par la trajectoire Sud-Sud-Est de la 8 ème Section, Martissant, de la commune de Port-au-Prince. Les coordonnées de la commune se situent, d’une part, entre 72◦ 22’ et 72◦ 27 de longitude Ouest et d’autre part, entre 18◦ 30’ et 18◦ 35’ de latitude Nord. Sa superficie est estimée à 190 km².

En ce qui concerne l’hydrographie, la Rivière Froide, l’un des plus importants cours d’eau de la commune, coule à travers des Sections Communale de Platon Dufresney et continue jusqu’à la Section d’Étang du Jonc de la commune de Pétion-Ville. Ensuite l rivière de Chauffard qui irrigue les habitations de la section communale Procy, celle de Bengas au niveau de Kenscoff et celle de Momance ou Grande-Rivière, entre les sections communales de Procy et de Laval.Parmi les cours d’eau de moindre importance on peut citer la Rivière Grandin, les ravines Morel et Temps-Perdu.

Sur le plan démographique, la commune de Carrefour compte une population de plus de 500.000 (cinq cent mille) habitants. Cependant, Il demeure extrêmement difficile d’avoir des statiques plus ou moins fiables sur la population de Carrefour. Selon le recensement de 1982, Carrefour avait une population de 129 470 de personnes ; le recensement de 2003 affiche une population de 373 916 habitants. En se basant sur 4.24, le taux de croissance annuelle de sa population, aujourd’hui, Carrefour aurait une population de 460 251 habitants.

Modess.org

Advertisements